Les impressions de Farid GHERRAM sur ce début de saison réussi

25.11.21 | Club

Ça y est, l’année 2021 vient de se terminer après une victoire importante à l’extérieur, face à Rochechouart, match qui vient clôturer six premiers mois bien menés par nos joueuses. Farid GHERRAM, manager général du club revient avec nous sur cette première partie de saison.

PAR RAPPORT À L’ANNÉE DERNIÈRE, LE DÉBUT DE SAISON EST COMPLÈTEMENT DIFFÉRENT ! QU’EST-CE QUI A CHANGÉ ?

“Une saison dernière tronquée qui a sûrement permis au groupe de se souder et développer des automatismes. Bien sûr l’intersaison a été décisif avec un groupe constitué de joueuses importantes qui ont continué l’aventure et des recrues de qualité qui ont pu apporter leur expérience, leur fraîcheur et la mayonnaise semble avoir pris.”

PAR RAPPORT À LA SAISON DERNIÈRE DURANT LAQUELLE NOUS LUTTIONS POUR LE MAINTIEN, TU DOIS RESSENTIR MOINS DE PRESSION AU VU DU CLASSEMENT NON ?

“Je ne suis pas de nature stressée mais il est vrai que c’est plus agréable de travailler quand on est dans la première partie du classement. La saison est très longue ! On commence plutôt bien mais il reste beaucoup de chemin avant la fin de saison. Nous sommes 3è ex-aequo avec 21 points et seulement 3 points nous séparent de la 9è place.”

3ÈME APRÈS 9 JOURNÉES, EST-CE QUE TU T’ATTENDAIS À UN TEL DÉBUT DE SAISON ?

“On travaille pour ! Depuis le 19 juillet, nous travaillons sérieusement et les filles ne trichent pas. On dit que le travail paie, ici l’expression prend tout son sens.”

COMMENT EXPLIQUES-TU LA RÉUSSITE DE CES 5 PREMIERS MOIS ?

“Une bonne ambiance de travail et des joueuses de qualité : la sauce a bien pris.”

SI TU DEVAIS MENTIONNER UN MATCH EN CE DÉBUT DE SAISON, CE SERAIT LEQUEL ET POURQUOI ?

“Le match à Rochechouart. Un déplacement compliqué face à une équipe difficile à manœuvrer, la visite sur le site d’Oradour-sur-Glane et un avant-match houleux. Toutes ses données font que je retiens ce match. Nous n’avons pas proposé un beau jeu mais nous avons su faire ce pour quoi nous sommes venus : 3 points.”

TU AS À TA DISPOSITION UN GROUPE TRÈS HÉTÉROGÈNE AVEC DES JOUEUSES TRÈS JEUNES, COMME KACIMI ET DES JOUEUSES TRÈS EXPERIMENTÉES, SELON TOI, EST-CE PLUTÔT UN ATOUT OU UN INCONVÉNIENT DANS TA GESTION DU GROUPE ?

“C’est un vrai atout d’avoir des joueuses d’horizon et d’âge différents. Nous sommes certains que la diversité est une grande force. On peut tirer les avantages de toutes et à tous, on progresse et évolue mieux et plus vite au contact de quelqu’un de différent. Ce sont les valeurs communes que nous défendons qui nous lient.”

L’ÉQUIPE EST LA DEUXIÈME MEILLEURE ATTAQUE DU CHAMPIONNAT DERRIÈRE SAINT-AMAND, TU DOIS BEAUCOUP INSISTER SUR CET ASPECT À L’ENTRAINEMENT, N’EST-CE PAS ?

“On travaille pas mal cet aspect que ce soit sur le grand espace ou l’espace réduit. Même si on peut encore mieux faire sur ces 2 phases de jeu, nous progressons et devenons de plus en plus cohérents. Nous sommes également la 7è défense, c’est un domaine sur lequel on doit encore progresser !”

L’ÉQUIPE COMPTE 3 DÉFAITES EN CHAMPIONNAT, MIS À PART LE MATCH À SAINT-AMAND, ON A L’IMPRESSION QUE CE SONT DES DÉFAITES QU’ON AURAIT PU EVITER. QU’EST-CE QUI A MANQUÉ SUR CES MATCHS POUR GAGNER ?

“Ce sont 2 matchs qui sont encore dans ma tête… 2 configurations complètement différentes, face à 2 belles équipes. A Bègles, nous n’avons pas su respecter la stratégie défensive. Face à Bouillargues, nous avions le match en main et nous l’avons laissé s’échapper en 3 minutes 30. La vigilance et la discipline nous ont manqué pour transformer ces rencontres en victoires. Après, il faut se rappeler que ce sont 2 belles équipes !”

AU VU DES BONS RÉSULTATS DE L’ÉQUIPE, TES OBJECTIFS ONT-ILS CHANGÉ OU RESTENT-ILS TOUJOURS LES MÊMES ?

“L’objectif est et restera toujours le même. Le 1er tiers de championnat est passé, nous sommes 3è et nous souhaitons rester dans le top du classement. Dès le 8 janvier, nous aurons toujours la volonté de gagner tous nos matchs et pour ça il faudra continuer à progresser individuellement et collectivement.”

LA TRÈVE INTERNATIONALE ARRIVE, QUEL EST LE PROGRAMME POUR LE GROUPE ?

“Une semaine de coupure pour la plupart du groupe après la dernière journée. Pour 3 joueuses, elles seront en stage avec leurs sélections.

Pour le reste du groupe, nous allons continuer à nous entrainer jusqu’au 17 décembre. Une coupure de Noël et nous repartirons au travail pour préparer la suite de ce long championnat, qui va débuter avec la réception de Clermont le 8 janvier.”

Plus d’actualités

Une deuxième victoire de suite

Une deuxième victoire de suite

Après une prestation convaincante face à l’ATH il y a deux semaines, les joueuses de Farid GHERRAM réitèrent leur performance face à l’Asul Vaulx-en-Velin.

NOISY SOUTIENT LE TELETHON

NOISY SOUTIENT LE TELETHON

A l’occasion du match de samedi face à l’Asul Vaulx-en-Velin, le Noisy-le-Grand Handball montrera son soutien au Téléthon par de nombreuses actions.

Un scénario fou et un résultat frustrant

Un scénario fou et un résultat frustrant

Que c’est frustrant… Après être passées par toutes les émotions durant le match, nos Louves s’inclinent après un match au scénario fou. Une première période compliquée Pour le retour du championnat après une coupure de trois semaines, c’était un adversaire tenace qui...

Une victoire qui confirme la bonne dynamique du groupe

Une victoire qui confirme la bonne dynamique du groupe

Samedi 25 septembre, nos Louves accueillaient l’équipe de Sambre – Avesnois invaincue depuis le début de saison et qui montrait une forme impressionnante au vu de leurs dernières performances. Face à elles, les joueuses de Farid Gherram, étaient, elles aussi, en forme avec deux succès de suite à l’extérieur. Une rencontre qui avait donc tout d’un match palpitant.

Et une deuxième victoire de suite à l’extérieur

Et une deuxième victoire de suite à l’extérieur

Après une première victoire à l’extérieur face à Bègles en Coupe de France, les joueuses de Farid GHERRAM voulaient poursuivre leur bonne dynamique face à des Cannaises déterminées à prendre les trois points devant leur public.