Catégorie : N1F

Clap de fin

C’est l’heure du bilan pour nos collectifs engagés en national.

Notre équipe première

Pour nos Louves de la D2 F, la saison a débuté par la poule du Nord avec 8 équipes qui, à la fin de cette première phase seront engagées en playoff ou en playdown. 

(les “playoff” sont réservées aux 4 premières équipes des deux poules de D2 F, tandis que les “playdowns” pour les 4 dernières équipes). 

A l’issue de la première phase, notre équipe compte 25 points. En 14 matchs, nous avons un bilan de 5 victoires, 1 nul et 8 défaites. Nous occupions la 7 ème place sur 8 équipes, ce qui nous propulse en playdowns avec pour objectif absolu : le maintien. 

Nous gardons les points et résultats des équipes avec lesquelles nous descendons. Sur les 6 matchs nous gardons seulement 2 victoires et 4 défaites. A partir de là, il nous reste 8 matchs contre les 4 dernières équipes de la poule 2. 

La première phase a été entachée de nombreuses blessures qui ont souvent pénalisés les Louves surtout dans les matchs couperets. Elles ont tout donné avec leur force du moment, ce qui n’a pas été suffisant pour aller chercher les playoff.

Sur les 8 matchs, les Louves engrangent 5 victoires et 3 défaites, mais cela n’a pas suffit. Elles occupent en fin de saison la 6 ème place sur les 8 équipes engagées en playdowns. 

Nos Louves évolueront donc en N1 F la saison prochaine, avec pour objectif : la remontée en D2 F.

Notre équipe réserve

Nos jeunes Louves de l’équipe réserve ont évolué en N1F cette saison.

Nous pouvons souligner le bon bilan de nos jeunes joueuses qui ont réussi à chercher des bons résultats avec hargne et pugnacité. Malgré un changement de coach au mois de décembre, elles comptent au terme des 22 matchs : 34 points soit 6 victoires, et 16 défaites.

Le groupe, avec une majorité de joueuses âgées de moins de 22 ans, a su puiser des ressources importantes pour tenter de se maintenir. De nombreuses joueuses qui découvraient ce niveau de jeu ont progressé tout au long de la saison. Un bilan qui restera très formateur pour les Louves. 

L’équipe réserve, qui a toujours pour objectif la formation, elle évoluera en N2 F la saison prochaine pour continuer à faire émerger ces jeunes pousses vers l’équipe première de l’Entente.

Notre équipe N3 F.

Viens au tour de notre N3 F (région) !

Notre équipe 3 début l’année dans la poule B, où elle termine à la dernière place avec 20 points (3 victoires et 11 défaites). Comme pour nos Louves de la D2 F, notre N3 F accède aux playdowns avec un seul objectif : le maintien. 

C’est le même principe que pour notre équipe fanion, c’est-à-dire que la N3 F arrive en playdowns avec les points et résultats des équipes avec lesquelles nous descendons. 

Il nous reste alors 8 matchs, contre les 4 dernières de la poule A, pour espérer être en N3 F (région) de nouveau la saison prochaine. 

C’est à l’issue des 8 matchs, mais surtout des 6 victoires (et 2 défaites) que nos Louves de la N3 F se maintiennent pour la saison prochaine. 

Notre équipe – 18 F CDF

Nos mini Louves, évoluant en – 18 championnat de France, finissent la 1 ère phase à la première place avec 27 points. Sur 10 matchs joués, elles comptent 8 victoires, 1 nul et 1 défaite (poule 11). 

Lors de la deuxième phase, notre équipe finit à la deuxième place (6 victoires, 4 défaites) et accède en 8 ème de finale Garçonnet. C’est lors d’un déplacement à Metz que nos mini Louves affrontent l’ESBF (Besançon). Leur saison s’achève par une défaite 25 à 22. Elles ne pourront donc pas continuer plus loin et aller défendre les couleurs de l’Entente dans ces finalités.

Cela reste un très beau parcours car elles se classent dans les 16 meilleures équipes de France ! Nous espérons voir ces joueuses avec nos équipes seniors dans les années à venir. 

Malgré 2 descentes sur nos 4 collectifs engagés en championnat national, le bilan reste encourageant. Les clubs de l’Entente entendent bien continuer cette politique tournée vers la formation des jeunes. 

Sur les 4 dernières saisons, 6 joueuses passées par nos clubs et la D2F ont signé un contrat professionnel en LFH. 

De nombreuses passées par le pôle continuent de jouer pour nos collectifs. 

Cela ne fait que commencer, nous comptons bien faire perdurer ces performances de formation et faire progresser des jeunes talents dans nos rangs. 

A la saison prochaine !

Gooooo les Louves !

A la rencontre de Lila PAKEL et Romane DAMIENS

En vue du choc de nos jeunes Louves de la N1F face à Cercle Dijon Bourgogne ce dimanche à 16h à Marcel Cerdan, notre tanière à Gagny, nous avons rencontrés Lila Pakel et Romane Damiens.

Ces jeunes Louves sont toutes deux issues du club de Paris 92, elles font les navettes en D2F et N1F depuis le début de la saison. Nous avons essayé d’en savoir un peu plus….

Bonjour Lila et Romane, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Romane Damiens, ou Roms ; j’ai 20 ans. Je suis en 2ème année à Paris Dauphine. J’ai commencé le handball à l’âge de 7 ans à Plaisir (78), j’étais à Issy Paris Handball en N1 avec Lila.

Je m’appelle Lila Päkel, connue aussi sous les surnoms kika, kiki, Päkel, j’ai 21 ans et je suis en 3ème année de licence staps à Paris Descartes. J’ai été formé à Issy Paris Handball (depuis 2012)

Comment arrivez-vous à concilier vos études et le sport de haut niveau ?

Romane : Dauphine a une section « Talents » où les cours sont aménagés avec seulement 10h de présentiel répartis sur 2 jours.

Lila : Je suis en statut « haut niveau », j’ai aussi des horaires aménagés.

Comment s’est passé votre intégration dans le collectif N1 ? Et dans le collectif D2 ?

Romane : Nous avons commencé la saison avec la D2 pour la prépa et j’ai été agréablement surprise de la rapidité à laquelle le groupe m’a intégrée et ouvert les bras! Le groupe est très soudé et fonctionne depuis plusieurs années ensemble mais elles m’ont tout de suite mise à l’aise et le fait d’être logée est aussi un réel avantage ; l’ambiance à la maison est top. Par contre, j’ai mis pas mal de temps à m’adapter au jeu de l’équipe, à trouver mes marques et à trouver des automatismes avec les joueuses, j’y travaille encore!

Ensuite pour la N1 ça a été fait à un autre rythme, je connaissais déjà pas mal de joueuses (du pôle ou des anciennes adversaires) mais puisque je m’entraîne rarement avec le groupe et que je n’arrive généralement que pour les matchs j’ai aussi eu des difficultés à cerner le jeu de tout le monde et m’intégrer dans ce groupe jeune mais qui a déjà vécu beaucoup!

Lila : L’intégration en D2 s’est faite naturellement, les filles sont bon délire et bienveillantes. On reçoit pas mal de conseils des vieilles. En N1, l’intégration a été rapide, le groupe est jeune puis on rigole bien. Elles sont travailleuses et déterminées, c’est cool

Pouvez-vous me citer un bon souvenir avec nos jeunes Louves de la N1F ?

Romane : mon meilleur souvenir avec la N1 c’est la victoire contre Aulnay à domicile, on fait un super match, on gagne sur le fil et on n’a pas lâché!

Lila : Le match à Kingersheim avec Safwann. Super ambiance, bel état d’esprit !

Souvenir de Lila à Kingersheim avec la N1

Un bon souvenir avec les Louves de la D2F ?

Lila : Je dirai que tous les matchs sont des bons souvenirs, et plus particulièrement mon premier but en D2.

Romane : Mon meilleur souvenir avec la D2 sur le terrain je dirai que c’est mon premier but à mon premier match contre le Havre, car ça a ouvert ma saison ahah.

Souvenir de Romane au Havre avec la D2

A ce stade de la saison, nous constatons que vous avez un double enjeu : le maintien en D2 et le maintien en N1 ? Comment vous sentez-vous face à cela ?

Romane : Le jour du match, et durant le match j’ai confiance en mon équipe et je doute rarement de ce dont on est capable, c’est l’avantage du sport: rien n’est joué tant qu’on n’a pas joué

Lila : On joue notre peau à chaque match, dans n’importe quelle équipe. Le plus dur c’est de faire la navette, de s’organiser, et de jouer dans deux niveaux différents. Un coup on est les « jeunes », ensuite les « cadres ». Il faut bien connaître les projets de jeu. On va tout donner pour gagner et se maintenir, va falloir montrer les crocs.

Quel est votre définition du sport ?

Romane : une activité physique qui fait grandir, mûrir, réfléchir, travailler le mental-physique-technique, voyager et rencontrer des personnes incroyables !

Lila : C’est une activité physique qui réponds à trois traits principaux : la pertinance motrice, la codification compétitive, l’institutionnalisation (merci Google ! ).

Une “star” du hand ?

Romane : Mikkel Hansen au dessus de tout.

Lila : Dédé et RP (Audrey Sclève, René Paul Dessertenne).

Mot de la fin ?

Romane : Allez les louves !

Lila : « wesh bébé caramel » pour Mérine.

Venez supporter les Louves, nous avons besoin de vous !


A la rencontre de Farid GHERRAM…

C’est avec plaisir que nous avons eu un entretien avec Farid GHERRAM, le nouveau coach des jeunes louves de la N1.

Bonjour Farid, peux-tu nous présenter ton parcours d’entraîneur et de joueur ?

Bonjour, j’ai commencé à entraîner sur un groupe de -14F et j’ai pratiquement tout entraîné en jeune de -9 à-18CF. J’ai joué de N3 à D2 en passant par Villemomble, Saint Gratien, Pontault et Saran .

Ça fait combien de temps que tu es rentré dans le projet de l’Entente en reprenant le groupe N1 ?

Depuis mi-décembre.

Comment te sens tu au sein du groupe ? Le groupe s’est bien adapté ? Rapidement ?

Très bien avec le groupe et très rapidement.
Comme à chaque nouvelle arrivée, il y’a une période où l’on s’observe pour comprendre qui est qui, on se jauge.


Comment as tu senti le groupe quand tu l’as repris ?

Un groupe attentif avec la volonté de montrer ses compétences.

Quelles sont les qualités de ce groupe ? Les défauts ?

Qualités du groupe : Volonté de progresser, solidaire, facile à vivre
Défauts : Défauts de la jeunesse (naïf, impulsif, irrégulier)

1 mot pour définir la n1 ?

Imprévisible.

Est-il difficile d’entraîner une réserve ? Ne pas avoir toujours les mêmes joueuses, est-il un frein ?

Difficile? Non
Il faut faire preuve d’imagination et d’adaptation constamment. C’est le lot commun de beaucoup de réserves, ce n’est pas un frein mais un challenge.


Est -il difficile d’allier joueur de n3 et coach de n1 ?

C’est une organisation assez précise pour allier les 2 mais le staff est de qualité et assez large pour pallier à toute éventualité.

Quel est ton objectif pour la fin de saison ?

Le maintien en N1.

En tant que joueur, tu préfères chab ou lobe ?

Je préfère le chab.

Et en tant que coach ?

Le but me suffit.

Le doublé pour l’Entente ?

Alors que les deux tiers des saisons de division 2 féminine et nationale 2 féminine du championnat de France de handball sont écoulés, avec respectivement 15 et 14 journées jouées, l’Entente Noisy/Gagny est dans de très bonnes dispositions pour réaliser un crû 2017 / 2018 exceptionnel. On ne parle en effet rien de moins que de la possibilité d’un titre dans chacune de ces compétitions !

Classement Poule 3 Nationale 2 Féminine au 20 mars 2018

Profitant d’un faux pas en déplacement de leurs adversaires directs, les jeunes Louves ont saisi, pour un petit point, la première place de leur poule. Mais le chemin est encore long : il reste 8 journées à jouer, et seuls 4 petits points séparent le 1er du 4ème… Malgré cela, les voyants sont plutôt au vert : en très grande forme, les gabéo-noiséennes restent sur une série de 5 victoire de suite. Elles s’appuient notamment sur une Emeline Buart stratosphérique qui cumule une moyenne de 8 buts par match lors de ces dernières rencontres, avec une pointe à 11 face au Achenheim Truchtersheim !

Emeline Buart au tir face à Sainte Maure-Troyes – Gustavo Sports Pictures

Les prochaines semaines seront cruciales pour notre équipe réserve : elles reçoivent ce week-end le HBC Kingerheim, 2ème de leur poule, pour ce qui sera un match clé dans la course au titre. Puis elles se déplaceront la semaine suivante chez l’Aulnay Handball, 3ème… un derby qui s’annonce sous haute tension !
Ces deux chocs devraient permettre d’y voir plus clair dans le classement en tête du championnat. D’autant plus que nos jeunes Louves bénéficieront ensuite d’un calendrier très favorable : jusqu’à la fin de saison, elles ne joueront plus que contre des équipes de la 2ème partie de tableau.
Venez nombreux croire avec elles à l’exploit ce dimanche 1er avril à 16h au gymnase Marcel Cerdan de Gagny !

Notre équipe première se retrouve dans une situation très ( trop ? ) similaire : 1ères, les Louves ne disposent que d’un point d’avance sur les secondes, et seulement de 3 points sur les 4èmes. Comme à l’habitude, la fin de saison de deuxième division féminine risque d’être très, très serrée ! Malheureusement, le programme ne leur est pas aussi favorable qu’à leur équipe sœur. En plus d’un périlleux déplacement sur les terres de Celles-sur-Belles, candidat à la montée en 1ère division, les Louves recevront notamment Vaux-en-Velin, solide équipe de la première partie de tableau, et surtout Mérignac, ogre du début de saison mais en difficulté ces dernières semaines.

Classement Division 2 Féminine au 20 mars 2018

L’Entente Noisy / Gagny a néanmoins son destin en main dans la course au titre, même si, depuis le début d’année 2018, nos Louves paraissent quelque peu sur courant alternatif. Elles ont connu des hauts en accrochant chez elles Mérignac, qui n’avait jusqu’alors connu que la victoire, ou en atomisant Aunis-La Rochelle et Rennes Saint-Grégoire. Mais elles ont également soufflé le froid par des victoires étriquées face à Yutz ou au Sambre Avesnois, et en s’effondrant à domicile face à Saint-Amand, concurrent direct au titre.

Le combat pour le titre résumé en une image : âpre et disputé – Gustavo Sports Pictures

De plus, parmi leurs rivales, un rouleau compresseur en a remplacé un autre. Exit Mérignac, relégué à la 3ème place avec seulement 2 victoires depuis la trêve, et place à Plan-de-Cuques qui démolit tout sur son passage avec 7 victoire d’affilé, dont une chez elles contre l’Entente Noisy / Gagny. Il faudra garder un œil sur ces Marseillaises tout au long de cette fin de championnat ! Vous l’aurez compris, la route vers un éventuel sacre n’aura rien d’une promenade de santé…
Après une mini-trêve internationale de 3 semaines, nos Louves se rendent ce week-end à Bouillargues, avant-dernier du championnat. Elles enchaîneront en recevant la semaine prochaine l’ASUL Vaux-en-Velin, le samedi 7 avril à 20h15 au gymnase du Clos de l’Arche. On vous attend bien sûr en masse pour les soutenir dans leur quête du titre !

Nos jeunes Louves sur la bonne voie

Comme leurs aînées, nos jeunes Louves ont eu droit à une trêve hivernale, légèrement décalée. Cette dernière prend fin ce week-end, et l’équipe réserve de l’Entente Noisy/Gagny lancera son année 2018 avec un déplacement à Colmar, dimanche 14 janvier à 16h. Placé dans la 3ème poule de Nationale 2 féminine ( l’équivalent de la 4ème division ) du championnat de France, le collectif réalise une très belle première partie de saison. Actuelles deuxièmes, les jeunes Louves n’ont concédé qu’une défaite face à Aulnay Handball et un nul face à Reims Champagne Handball, pour 6 victoires.

Classement de la 3ème poule de N2F en date du 8 janvier 2018

Nous avons eu le plaisir d’échanger avec leur entraîneur, Kamel Jgouta, afin de revenir ensemble sur ce début de championnat.

Bonjour Kamel, quel était ton objectif pour la saison au début de celle-ci ?

L’ambition au commencement du championnat était d’obtenir 15 victoires, sachant que l’année passée nous en avions eu 10. Nous voulions être plus performant et plus rigoureux afin d’être plus efficace et de faire mieux que la saison dernière pour notre deuxième cycle en N2 avec ce jeune groupe. Actuellement nous en sommes à 6 victoires ( sur 8 matchs, il reste 14 journées à disputer ).

Que penses-tu de la première partie de saison de ton équipe par rapport aux objectifs fixés?

Elle est intéressante. On a une seule défaite et un match nul. On est deuxième, ce qui n’est pas mal, même si l’on a quelques regrets sur les deux matchs où l’on a lâché des points. On aurait dû faire mieux.

Kamel Jgouta en pleine réflexion

Comment décrirais-tu ton équipe ?

C’est un collectif avec un très gros potentiel. Les filles seraient capables de réaliser de très belles choses si elles se donnaient encore plus les moyens. Il y a des joueuses dangereuses à tous les postes.

Ton objectif pour la fin de la saison ?

On a fait un premier bilan avec les filles. A la fin des matchs aller (fin janvier) on verra où l’on se situe dans le classement et on déterminera l’objectif final à ce moment là. Pour ma part c’est d’être dans les 3 premières du classement. Ça prouverait que l’on a bien progressé par rapport à la saison dernière.

On espère que vous y arriverez ! Merci à toi Kamel, et l’on vous souhaite de continuer à surfer sur cette belle dynamique !

Le prochain match à domicile des jeunes Louves aura lieu le dimanche 21 janvier. A 16h, au gymnase Marcel Cerdan de Gagny, elles recevront Achenheim Truchtersheim. On compte sur vous pour aller les soutenir à cette occasion !