A la rencontre d’Emmanuelle & d’Estelle

Nous sommes allés à la rencontre de Emmanuelle et Estelle, deux jeunes joueuses de notre N1, au pôle de Châtenay-Malabry, afin de leur poser quelques questions. Voici leurs réponses 🙂

Emmanuelle THOBOR (Manu pour les intimes)
16 ans
1ère ES
Pivot
#28

Pourquoi ce numéro ?

“J’ai le numéro 28 par rapport aux dates d’anniversaires de mon frère, ma sœur, ma mère et mon père”

As-tu un rituel de match ?

“Je n’ai pas forcément de rituel de match, mais en général avant chaque match j’écoute de la musique pour me détendre et pour me donner confiance et je fais un récapitulatif de toutes mes qualités avec ma mère”

Quand as-tu commencé le handball ? Quel est ton meilleur souvenir ?

“J’ai commencé le hand en 5ème, puis en 4ème je suis rentrer au CER à Fontainebleau où j’y suis restée deux ans. Par la suite, je suis rentrée au pôle où j’effectue actuellement ma deuxième année.
J’ai eu la chance aussi de faire certains stage France. Mon meilleur souvenir, c’est le jour où on m’a remis un maillot de l’équipe de France pour jouer avec lors d’un match, l’émotion était trop forte parce que c’est vraiment quelque chose de symbolique et j’étais fière de pouvoir porter ce maillot, chanter la marseillaise lors d’un match international etc”

Si tu avais un super-pouvoir, ce serait lequel ?

“Si j’avais un super-pouvoir, j’aimerai que ce soit celui de lire dans les pensées ou de remonter le temps “

Qui paye le plus dans la cagnotte en N1 ?

“Pas moi en tout cas haha”

Choisis une réponse parmis les deux propositions

Chab ou roucoulette ? Roucoulette
Beaugoss du hand ? Y’en a pas
Joueur / Joueuse préféré(e) ? J’en ai pas forcément
Ponctuelle ou en retard ? Ponctuelle
Grande gueule ou timide ? Timide
Short ou legging ? Legging
Mac do ou Burger king ? Orhhh choix difficile : les deux
Paris ou Marseille ? Paris
Vegedream ou kalash ? Impossible de comparer les deux donc les deux

Estelle NELSON
17ans
Arrière / Ailière gauche
#23

Pourquoi ce numéro ?

“J’ai ce numéro parce que ma mère est née le 23 janvier”

As-tu un rituel de match ?

“Non je n’ai pas de rituel de match”

Quand as-tu commencé le handball ? Quel est ton meilleur souvenir ?

“J’ai commencé à Livry Gargan (pendant 3 ans) puis je suis allée à Aulnay où j’ai passé 5 ou 6 ans. Je suis une Louve depuis cette année. Mon meilleur souvenir sont mes années de comité 93, et mes années de sélection Ligue IDF, c’était magique”

Quelles sont tes qualités sur un terrain de handball ? Quel est ton défaut ?

“en défaut je dirai que je me frustre très vite face à l’échec , et en qualité , je veux toujours donner le meilleur de moi même”

Si tu avais un super-pouvoir, ce serait lequel ?

“J’aimerai pouvoir remonter dans le temps”

Qui paye le plus dans la cagnotte en N1 ?

“Ca se joue entre Ma et Assia je pense voir Nancy !”

Choisis une réponse parmi les deux propositions

Chab ou roucoulette ? Chab
Beaugoss du hand ? 🤷🏽‍♀️
Joueur / Joueuse préféré(e)? Nora Mork
Ponctuelle ou en retard ? Ponctuelle
Grande gueule ou timide ? Ca dépend : les deux mais plutôt timide
Short ou legging ? Short
Mac do ou Burger King ? burger king
Paris ou Marseille ? Paris
Vegedream ou kalash ? Vegedream

Des nouvelles de notre #42, Isaure Mosabau

Comme vous avez pu le remarquer, Isaure Mosabau n’était pas sur la feuille de match face à Saint-Maur le week-end dernier. Après une entorse au genou et quelques problèmes de santé, notre Louve sera éloignée des parquets au moins jusqu’à fin janvier. Nous lui souhaitons un très bon rétablissement et espérons la revoir au plus vite.

Isaure, au club depuis 2 ans, est l’auteure de 22 buts en 8 matchs cette saison. Avec son équipe internationale, la République Démocratique du Congo (depuis 2016), elle a obtenu la médaille de bronze lors de l’édition 2018 de la Coupe d’Afrique des Nations ( CAN ) et s’est qualifiée pour les championnats du monde au Japon en 2019.

Isaure en plein shoot pendant l’exercice 2017/2018 – Photo Gustavo Sports Pictures

Elle a débuté à l’ES Vitry en 2009, passant par le Villiers ECHB, l’Issy Paris HB et la Stella St-Maur, avant de rejoindre l’Entente Noisy / Gagny à l’été 2017.

Pour la remplacer, le staff a choisi de faire appel à une ancienne de la maison, Anne-Sophie Frau ! La pivot qui a passé 4 saisons au club s’est donc laissée convaincre par une pige de courte durée. Un retour permanent est-il envisagé pour l’année prochaine par les deux parties ? Affaire à suivre.

Anne-Sophie Frau lors de la saison 2016/2017 – Photo Gustavo Sports Pictures

Une première partie de saison riche en émotions

En ce début d’année 2019, et alors que l’Entente Noisy/Gagny s’apprête à défier sa voisine la Stella Saint-Maur, il n’est pas encore trop tard pour revenir sur cette première partie de saison, aidé de l’entraîneur de notre équipe première, Safwann Khoudar.

Classement DF en date du 3 janvier 2018

Après 8 matchs dont 4 déplacements, le bilan est globalement positif, puisque l’Entente se place à la 3ème place de sa poule, ex-æquo avec le Sambre Avesnois Handball. Rappelons que le visage de la deuxième division féminine a été complètement chamboulé pour cette saison 2018 / 2019 : 16 équipes sont réparties en 2 poules géographiques, au lieu d’une poule unique à 12 clubs auparavant. Dans cette nouvelle version, au terme d’un mini-championnat avec des matchs aller et retour, les 4 premières de chaque poule se qualifient pour une phase dite de ‘playoffs’, où les équipes lutteront pour monter en première division ( LFH ). Les 4 dernières de chaque poule s’affronteront quand à elles dans une phase de ‘playdowns’, où elles chercheront à éviter la relégation à l’étage inférieur. Ces deux phases comporteront chacune 8 équipes, et seront jouées en format championnat, mais sans match retour.

Safwann Khoudar :
Dans ce début de championnat nouvelle formule où nous savions que notre entame était primordiale, nous avons vécu un début de saison compliqué (3 défaites en 4 matchs), un enchaînement de déplacements et de nombreux pépins physiques qui ont affaibli les performances de l’équipe. Après beaucoup de travail et de remise en question, nous avons su redresser la barre afin d’enchaîner une série de 3 victoires et 1 nul.
L’état d’esprit des filles est irréprochable à l’entraînement et cela se ressent sur nos performances. Le match de Coupe de France contre la LFH de Dijon l’a confirmé le 18 novembre, une courte défaite contre une solide équipe, mais un visage totalement différent de celui présenté en début d’exercice.

La reprise après la trêve internationale est particulièrement corsée : 3 matchs décisifs attendent l’Entente en janvier : un déplacement à Saint-Maur-des-Fossés, puis les réceptions de Sambre et d’Octeville. Les deux premiers, qui opposeront les séquano-dionysiennes à des adversaires directs dans la course aux playoffs seront, comme on a l’habitude de le dire, des matchs « à 6 points ».
Un sans-faute lors de ces 3 matchs placerait l’Entente dans une situation très favorable, lui permettant d’occuper seule la 3ème place et d’avoir déjà un orteil en playoffs.

Safwann Khoudar :
Un dernier mot pour encore une fois féliciter le public qui à chaque match nous permet de nous surpasser. Les tribunes sont pleines en ce début de saison en nous comptons sur vous pour ne pas diminuer vos efforts et ne rien lâcher !
Cette course aux playoffs commence dès le 12 janvier avec la Nationale 1 (réserve) qui jouera en ouverture à 18h. Elles ont aussi besoin de vous !

L’Entente se rend ( même si ce n’est pas bien loin ! ) chez sa voisine Saint-Maur samedi 5 janvier à 18h30, avant de retrouver le Clos de l’Arche le 12 janvier à 20h15 pour affronter le Sambre Avesnois Handball. En ouverture de ce dernier match, l’équipe réserve recevra Épinal. On espère vous voir nombreux sur ces matchs !

Le doublé pour l’Entente ?

Alors que les deux tiers des saisons de division 2 féminine et nationale 2 féminine du championnat de France de handball sont écoulés, avec respectivement 15 et 14 journées jouées, l’Entente Noisy/Gagny est dans de très bonnes dispositions pour réaliser un crû 2017 / 2018 exceptionnel. On ne parle en effet rien de moins que de la possibilité d’un titre dans chacune de ces compétitions !

Classement Poule 3 Nationale 2 Féminine au 20 mars 2018

Profitant d’un faux pas en déplacement de leurs adversaires directs, les jeunes Louves ont saisi, pour un petit point, la première place de leur poule. Mais le chemin est encore long : il reste 8 journées à jouer, et seuls 4 petits points séparent le 1er du 4ème… Malgré cela, les voyants sont plutôt au vert : en très grande forme, les gabéo-noiséennes restent sur une série de 5 victoire de suite. Elles s’appuient notamment sur une Emeline Buart stratosphérique qui cumule une moyenne de 8 buts par match lors de ces dernières rencontres, avec une pointe à 11 face au Achenheim Truchtersheim !

Emeline Buart au tir face à Sainte Maure-Troyes – Gustavo Sports Pictures

Les prochaines semaines seront cruciales pour notre équipe réserve : elles reçoivent ce week-end le HBC Kingerheim, 2ème de leur poule, pour ce qui sera un match clé dans la course au titre. Puis elles se déplaceront la semaine suivante chez l’Aulnay Handball, 3ème… un derby qui s’annonce sous haute tension !
Ces deux chocs devraient permettre d’y voir plus clair dans le classement en tête du championnat. D’autant plus que nos jeunes Louves bénéficieront ensuite d’un calendrier très favorable : jusqu’à la fin de saison, elles ne joueront plus que contre des équipes de la 2ème partie de tableau.
Venez nombreux croire avec elles à l’exploit ce dimanche 1er avril à 16h au gymnase Marcel Cerdan de Gagny !

Notre équipe première se retrouve dans une situation très ( trop ? ) similaire : 1ères, les Louves ne disposent que d’un point d’avance sur les secondes, et seulement de 3 points sur les 4èmes. Comme à l’habitude, la fin de saison de deuxième division féminine risque d’être très, très serrée ! Malheureusement, le programme ne leur est pas aussi favorable qu’à leur équipe sœur. En plus d’un périlleux déplacement sur les terres de Celles-sur-Belles, candidat à la montée en 1ère division, les Louves recevront notamment Vaux-en-Velin, solide équipe de la première partie de tableau, et surtout Mérignac, ogre du début de saison mais en difficulté ces dernières semaines.

Classement Division 2 Féminine au 20 mars 2018

L’Entente Noisy / Gagny a néanmoins son destin en main dans la course au titre, même si, depuis le début d’année 2018, nos Louves paraissent quelque peu sur courant alternatif. Elles ont connu des hauts en accrochant chez elles Mérignac, qui n’avait jusqu’alors connu que la victoire, ou en atomisant Aunis-La Rochelle et Rennes Saint-Grégoire. Mais elles ont également soufflé le froid par des victoires étriquées face à Yutz ou au Sambre Avesnois, et en s’effondrant à domicile face à Saint-Amand, concurrent direct au titre.

Le combat pour le titre résumé en une image : âpre et disputé – Gustavo Sports Pictures

De plus, parmi leurs rivales, un rouleau compresseur en a remplacé un autre. Exit Mérignac, relégué à la 3ème place avec seulement 2 victoires depuis la trêve, et place à Plan-de-Cuques qui démolit tout sur son passage avec 7 victoire d’affilé, dont une chez elles contre l’Entente Noisy / Gagny. Il faudra garder un œil sur ces Marseillaises tout au long de cette fin de championnat ! Vous l’aurez compris, la route vers un éventuel sacre n’aura rien d’une promenade de santé…
Après une mini-trêve internationale de 3 semaines, nos Louves se rendent ce week-end à Bouillargues, avant-dernier du championnat. Elles enchaîneront en recevant la semaine prochaine l’ASUL Vaux-en-Velin, le samedi 7 avril à 20h15 au gymnase du Clos de l’Arche. On vous attend bien sûr en masse pour les soutenir dans leur quête du titre !

Les Louves continuent leur recrutement !

Deuxième acte dans le recrutement de la saison prochaine : Cira Lo fait son arrivée. Actuellement au centre de formation de Nantes (LFH), cette gardienne de but prometteuse agée de 21 ans vient renforcer l’effectif de la D2 pour la saison prochaine.

Nous sommes très heureux d’accueillir Cira, une joueuse issue de notre territoire, plus précisément formée au Handball Club Serris Val d’Europe.

Bonne fin de saison à toi et à très vite sur les parquets du Clos de l’Arche.

Gooooo les Louves !!!

Une nouvelle Louve pour la saison 2018/2019 !

Alors que la majeure partie des joueuses de l’Entente prolonge leurs contrats (le détail très prochainement sur ce site), une nouvelle intègre le groupe la saison prochaine. Il s’agit de Mathilde Lorrillard, joueuse du centre de formation de l’ESBF (Besançon). Formée à Cergy-Pontoise Handball et passée par le pôle de Chatenay, cette arrière droite gauchère de 22 ans, vient apporter toute son explosivité et son talent.

Son parcours détaillé :

Formée à Cergy-Pontoise  (D2)

2014-2016 : UMBB (Centre de formation et LFH)

2016-2018 : ESBF (Centre de formation)

Bienvenue à toi Mathilde et à très vite dans l’antre des Louves !!

Nos jeunes Louves sur la bonne voie

Comme leurs aînées, nos jeunes Louves ont eu droit à une trêve hivernale, légèrement décalée. Cette dernière prend fin ce week-end, et l’équipe réserve de l’Entente Noisy/Gagny lancera son année 2018 avec un déplacement à Colmar, dimanche 14 janvier à 16h. Placé dans la 3ème poule de Nationale 2 féminine ( l’équivalent de la 4ème division ) du championnat de France, le collectif réalise une très belle première partie de saison. Actuelles deuxièmes, les jeunes Louves n’ont concédé qu’une défaite face à Aulnay Handball et un nul face à Reims Champagne Handball, pour 6 victoires.

Classement de la 3ème poule de N2F en date du 8 janvier 2018

Nous avons eu le plaisir d’échanger avec leur entraîneur, Kamel Jgouta, afin de revenir ensemble sur ce début de championnat.

Bonjour Kamel, quel était ton objectif pour la saison au début de celle-ci ?

L’ambition au commencement du championnat était d’obtenir 15 victoires, sachant que l’année passée nous en avions eu 10. Nous voulions être plus performant et plus rigoureux afin d’être plus efficace et de faire mieux que la saison dernière pour notre deuxième cycle en N2 avec ce jeune groupe. Actuellement nous en sommes à 6 victoires ( sur 8 matchs, il reste 14 journées à disputer ).

Que penses-tu de la première partie de saison de ton équipe par rapport aux objectifs fixés?

Elle est intéressante. On a une seule défaite et un match nul. On est deuxième, ce qui n’est pas mal, même si l’on a quelques regrets sur les deux matchs où l’on a lâché des points. On aurait dû faire mieux.

Kamel Jgouta en pleine réflexion

Comment décrirais-tu ton équipe ?

C’est un collectif avec un très gros potentiel. Les filles seraient capables de réaliser de très belles choses si elles se donnaient encore plus les moyens. Il y a des joueuses dangereuses à tous les postes.

Ton objectif pour la fin de la saison ?

On a fait un premier bilan avec les filles. A la fin des matchs aller (fin janvier) on verra où l’on se situe dans le classement et on déterminera l’objectif final à ce moment là. Pour ma part c’est d’être dans les 3 premières du classement. Ça prouverait que l’on a bien progressé par rapport à la saison dernière.

On espère que vous y arriverez ! Merci à toi Kamel, et l’on vous souhaite de continuer à surfer sur cette belle dynamique !

Le prochain match à domicile des jeunes Louves aura lieu le dimanche 21 janvier. A 16h, au gymnase Marcel Cerdan de Gagny, elles recevront Achenheim Truchtersheim. On compte sur vous pour aller les soutenir à cette occasion !

Le Choc des Titans

On ne vous avait pas beaucoup tenu au courant de l’avancée de nos Louves depuis leur victoire à Vaux-en-Velin, où elles avaient consolidé leur deuxième place. De l’eau a coulé sous les ponts, emportant avec elle la trêve internationale et la magnifique victoire de nos Françaises aux championnats du monde le 17 décembre dernier. L’autre bonne nouvelle ? Nos Louves sont plus que jamais solidement ancrées à la deuxième place du championnat de France de handball de deuxième division féminine, édition 2017/2018. Invaincues dans cette compétition, elles ont logiquement dominé le promu Octeville-sur-Mer à domicile, avant de s’imposer nettement, toujours au Clos de l’Arche, face à Celles-sur-Belle au terme d’une rencontre où les attaques auront peiné à trouver des solutions face aux gardiennes ( 19 – 14 ).

Raphaëlle Dos Reis au tir face à Celles-sur-Belle

Ces deux matchs ayant eu lieu juste avant la trêve, les Louves ont ensuite bénéficié de deux semaines de repos, avant de redémarrer leurs entraînements. Un match amical face aux Nordistes du HBC Saint-Amand-Les-Eaux s’est soldé sur une courte défaite 28 – 29. Et voilà nos Louves parées pour ce qui s’annonce à ce jour comme leur plus grand défi de la saison !

Quoi de mieux en effet pour clore cette année 2017, fantastique pour le handball français, qu’un duel au sommet entre les premières et deuxièmes de D2F, toutes deux invaincues dans cette compétition ?

Devant l’Entente, Mérignac n’a pas vraiment ralenti. 8 matchs, 8 victoires, le bilan est toujours aussi parfait. On peut se rassurer en se disant que les Girondines paraissent moins dominatrices ces derniers temps, avec notamment deux victoires d’un petit but sur leurs deux derniers matchs. Mais c’était il y a 3 semaines… Un peu de repos permettra-t-il au leader actuel de repartir sur les chapeaux de roues ? Quoiqu’il en soit, l’Entente se présente dans la banlieue bordelaise dans un contexte plutôt compliqué : à 24 heures du réveillon de la Saint Sylvestre, à l’extérieur, après 3 semaines sans match officiel… ce n’est pas l’alignement des astres le plus favorable pour aller chercher un résultat face à l’épouvantail de ce début de saison !

Classement D2F en date du 26 décembre 2017

Outre la situation de cette saison, ce match a une saveur historique toute particulière : si l’on en croit le site les-sports.info, l’Entente Noisy/Gagny et Mérignac sont tout simplement les deux meilleures équipes de D2F depuis la saison 2010/2011 ! Depuis lors, les 14 confrontations entre les deux clubs sont restées très équilibrées : 8 victoires pour Noisy/Gagny, 6 pour Mérignac. Sur ces rencontres, l’Entente a marqué 349 buts contre 334 pour son adversaire, c’est-à-dire un écart moyen d’un but par match… Cette opposition promet donc d’être serrée !

Cet affrontement sera aussi une opposition totale de style, entre l’attaque de feu du leader, la meilleure du championnat : 261 buts marqués en 8 matchs ( soit une moyenne de 33 par rencontre ! ) et la défense de fer de sa dauphine : avec seulement 180 buts encaissés, c’est bien sûr la meilleure de la compétition. Kamilla Kantor et ses acolytes Amina Bellakhdar et Isaure Mosabau sauront-elles dompter le trio offensif girondins composé de Tiphaine Olivar, Maëva Bilbao et Nimetigna Keita, toutes 3 dans le top 20 des meilleures buteuses du championnat ?

Le résultat de ce choc de la 9ème journée sera bien entendu déjà capital. En cas de victoire, les Mérignacaises prendraient 4 points d’avance sur l’Entente, et poseraient (déjà!) une belle option sur le titre. En revanche, une victoire de nos Louves relancerait toutes leurs chances, puisqu’elles reviendraient à hauteur de leurs hôtes, avec 25 points pour chaque équipe. Début de réponse à toutes ces questions samedi à 15h, au gymnase Pierre de Coubertin à Mérignac !

Si familière 2ème place

Avec sa précieuse victoire face à l’ASUL Vaux-en-Velin dimanche dernier, l’Entente est désormais seule deuxième du championnat de Division 2 féminine, devancée seulement par Mérignac. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur des Louves Safwann Khoudar se montrait satisfait, mais restait prudent quand à l’avenir :

C’était un match abouti qui nous donne confiance pour aborder le reste de la mi-saison. Notre défense était solide, nous n’avons encaissé que 22 buts. Mais c’est notre marque de fabrique : défendre efficace, récupérer des ballons pour marquer ! L’an dernier nous avons terminé meilleure défense du championnat. Nous sommes également en tête de ce classement cette année. Mais si nous avons confiance, il ne faut pas s’emballer non plus. Nous n’en sommes qu’au quart de la saison.

Réaction recueillie par Seine-Saint-Denis Sports

L’occasion pour nous de revenir sur ce début de saison. Si le match d’ouverture s’était passé de la meilleure des façons pour Noisy / Gagny, la suite avait été un peu plus compliquée. Le nul arraché à Saint Amand-les-Eaux était un résultat tout à fait satisfaisant, mais celui concédé face à Aunis-La Rochelle avait donné l’impression d’un coup d’arrêt. Avec le recul et le classement actuel de ces Rochelaises ( 4ème ), on peut penser qu’on avait largement sous-estimé cette équipe à l’aube de cette saison. Les Louves avaient ensuite fait le métier face au Sambre Avesnois et à Bouillargues, dans des rencontres maîtrisées de bout en bout par l’équipe de Safwann Khoudar.

Classement de la D2F en date du 23 octobre 2017

L’Entente s’appuie toujours sur sa défense, la meilleure du championnat (143 buts encaissés ), et notamment sa gardienne Kamilla Kantor, auteure de performances XXL en ce début de saison ( 12 arrêts contre Sambre, 22 face à Vaux-en-Velin ! ). Quand au secteur offensif, il est animé par un trident Davina Inglis – Maëlle Chalmandrier – Amina Bellkhdar qui cumulent à elles trois en moyenne à 13,5 buts par match, compensant la perte de Nadia Bellakhdar, meilleure buteuse de l’équipe l’année dernière et partie à Chambray entre temps. Deux de ces trois joueuses étant arrivées cet été, on ne peut qu’admirer l’excellent travail d’intégration effectué par le staff des Louves !

Malgré ce très bon bilan, l’Entente ne peux que naviguer dans le sillage de Mérignac, impérial leader du championnat avec un parcours parfait : 6 matchs, 6 victoires, une différence de buts de +43 ( à ce petit jeu, Noisy / Gagny n’est qu’à +14… ). Au vu de leurs résultats moyens l’année dernière, on se demande quelle transformation s’est opérée du côté des Girondines ! Et pour ne rien arranger, nos Louves joueront là-bas le 30 décembre, au retour de la trêve internationale. Certainement pas les meilleures conditions calendaires pour aller y chercher un résultat…

Maëlle Chalmandrier au tir lors du match contre le Sambre Avesnois Handball

Il ne reste d’ailleurs que deux rencontres de championnat avant cette trêve : l’Entente recevra deux semaines de suite, respectivement Octeville-sur-mer et Celles-sur-Belle. Si la première opposition devrait être à la portée des Louves, la seconde servira de révélateur face à une équipe tout juste reléguée de LFH, mais qui a concédé des défaites surprenantes lors de ces premières journées. Il serait opportun de ramener 6 points de ces 2 matchs, en espérant qu’un faux pas de Mérignac permette à Noisy / Gagny de se rapprocher des Girondines…

Rendez-vous le 4 novembre à 20h15 au Clos de l’Arche pour la réception d’Octeville-sur-mer ! Avant cela, notre équipe réserve évoluant en Nationale 2 affrontera à 18h en match d’ouverture l’équipe d’Aulnay Handball, dans un derby qui s’annonce explosif. On vous espère nombreux pour soutenir nos Louves !

Un démarrage au quart de tour

L’Entente Noisy / Gagny recevait samedi dernier l’équipe de Plan-de-Cuques, pour leur 1er match de la saison 2017 / 2018. 7ème du dernier championnat, les filles du sud avaient par deux fois l’année dernière offert des confrontations serrées et indécises face à l’Entente. Une fois ajouté aux nombreux changements dans l’effectif gabéo-noiséen, on obtenait un match qui était loin d’être gagné d’avance.

La rencontre commençait d’ailleurs sur des bases équilibrées, même si la défense agressive des Louves, par l’intermédiaire d’Isaure Mosabau, était très vite sanctionnée par la paire arbitrale ( 2-2, 6’ ). Sous l’impulsion d’une belle alchimie collective, en attaque comme en défense, l’Entente se détachait doucement ( 8-5, 13’ ). C’est à ce moment là que Dounia Malandran choisissait de malmener la défense des protégées de Safwann Khoudar, inscrivant trois buts en moins de 4 minutes, utilisant sans distinction main droite comme main gauche ( 10-10, 21’ ). Fort heureusement, Davina Inglis et Amina Bellakhdar ( 3 et 4 buts chacune en 1ère mi-temps ) continuaient d’être performantes en attaque, et maintenaient l’Entente à deux longueurs devant leurs visiteuses du soir à la pause ( 13-11, 30’ ).

Davina Inglis prends ses responsabilités à 9m – Gustavo Sports Pictures

Les deux équipes faisaient à nouveau jeu égal au retour des vestiaires, et l’écart évoluait peu dans les premières minutes de la deuxième mi-temps ( 18-15, 38’ ). Quelques balles récupérées en défense et converties en contre-attaques réussies permettaient alors à l’Entente de se détacher un peu plus nettement ( 22-17, 49’ ). L’entraîneur sudiste Grégory Capelle ne s’y trompait pas et posait immédiatement un temps-mort pour tenter d’arrêter l’hémorragie. La dynamique de la rencontre restait pourtant inchangée, les Séquano-dyonisiennes demeurant intraitables en défense grâce notamment à leur nouvelle gardienne Anaïs Adelin ( 26-20, 58’ ). Des approximations dues à un relâchement en fin de match laissaient les Plan-de-Cuquoises grignoter légèrement leur retard, mais sans incidence sur le résultat du match ( 27-23, score final ).

Cette confrontation a permis de constater l’excellent travail effectué lors de la préparation : les Louves, très en jambes, ont livré un match certes serré, mais maîtrisé de bout en bout. Soulignons également la très bonne intégration des recrues estivales : Anaïs Adelin a été impériale dans ses cages en deuxième période, tandis que Davina Inglis apporte déjà une plus-value conséquente, sinon essentielle, en attaque. Moins en vue offensivement, Isaure Mosabau et Axelle Iziquel ont néanmoins tenu leur rang en défense, suppléant de manière satisfaisante Audrey Sclève, blessée, sur le poste 3 dans la 6-0 utilisée par Safwann Khoudar et Mezuela Servier.

Anaïs Adelin arrête son premier penalty pour l’Entente – Gustavo Sports Pictures

Pour la suite du championnat, nos Louves affrontent samedi 16 septembre, à l’extérieur, les filles de Saint Amand-les-Eaux. L’opposition est déjà capitale si nos franciliennes entendent remplir leurs objectifs sportifs. En effet, le HBC Saint Amand affiche des ambitions élevées cette saison, de par l’obtention du statut VAP, nécessaire sésame administratif pour accéder à la première division, combiné à une équipe expérimentée qui a fini 4ème du championnat l’an passé. Le podium, voire même le titre, passent donc probablement par un résultat chez ces nordistes.

Le prochain match à domicile aura lieu quand à lui le samedi 23 septembre à 20h15, au Clos de l’Arche. Nos Louves recevront le club d’Aunis – La Rochelle, modeste 9ème de la dernière édition du championnat et auteur d’un match nul face à l’ASUL Vaux-en-Velin lors de cette journée d’ouverture. On espère vous y accueillir nombreuses et nombreux !