Gooooo les Louves !

Après avoir battu le PSG (N2 F) le 8 septembre, nos Louves s’apprêtent à affronter US Alfortville (N1 F), ce samedi à 20h30, lors du deuxième tour de coupe de France. Entre temps, notre équipe première a remporté les deux premières journées du championnat N1 F. Rencontre avec Safwann Khoudar, pour échanger sur ce début de saison très intéressant pour la suite.

Quel est ton rôle au sein de l’Entente Noisy-Le-Grand / Gagny ?

Ma mission principale est l’entraînement de l’équipe première qui évolue en N1F. 

Je m’occupe également de piloter le projet de développement du club. Cela consiste à définir les grands axes stratégiques qui nous semblent adaptés à l’avancée du projet :

1) La structuration avec les membres du CA et les Directeurs techniques de la formation des jeunes joueurs et joueuses, des entraîneurs et des arbitres. 

2) L’intervention dans le tissu social local (écoles, collèges, lycées, maison pour tous, quartiers…) afin de promouvoir les valeurs de notre sport et du club. 

3) La communication, le développement et l’animation du réseau de partenaires avec l’aide des membres du pôle visibilité du club. 

4) L’amélioration de notre rayonnement sur le handball de l’Est parisien. 

Comment s’est passée la préparation avec la N1 ? 

La préparation s’est très bien passée, nous avons eu 6 semaines de travail avant le premier match officiel de championnat. Il a fallu intégrer de nombreuses joueuses dans l’effectif (3 recrues, un retour de longue blessure et une joueuse issue de l’équipe réserve) et créer tout de suite une dynamique nouvelle pour la saison. Je pense que tout le monde est conscient du travail à réaliser tout au long de l’année pour atteindre nos objectifs. Nous allons faire en sorte avec le staff d’avoir un groupe concerné et motivé sur chaque séance pour progresser. 

Que peux tu dire des deux premiers matchs de championnat qui se sont soldés par deux victoires ? 

On s’est fait peur sur le premier match à Chevigny, mais on a réussi à se reprendre sur la fin. Le match de Yutz a permis de montrer qu’on évolue positivement et que tout le monde est capable d’apporter sa pierre à l’édifice. 

Nous sommes encore en rodage, des nouvelles joueuses, une nouvelle dynamique, un nouveau projet de jeu, un nouveau championnat, ce serait absurde et fou de penser que tout allait fonctionner sans accrocs dès le départ. 

Il faut encore trouver des automatismes sur le terrain ce qui est normal. L’évolution est constante et on sent qu’on a encore une belle marge de progression. 

Quels sont les objectifs en championnat ? 

L’objectif est clair : il faut remonter en D2F. Après la déconvenue de la saison dernière, malgré un bilan de 10 victoires, 1 nul et 11 défaites qui s’est soldé par une descente à l’échelon inférieur, le groupe a vraiment à coeur de gagner les matchs cette saison et de remettre le club à la place qu’il occupait depuis plus de 10 ans en D2F. 

Après une première victoire au PSG en coupe de France, vous rencontrez Alfortville ce samedi. Comment te sens tu à l’approche de ce deuxième tour de coupe de France ?

Je suis impatient de jouer ce match contre une belle équipe qui n’est pas dans notre poule. C’est un club qui est régulièrement performant en N1F et qui occupe régulièrement les parties hautes du classement. Leur bilan actuel est similaire au nôtre avec 2 matchs et 2 larges victoires. Je pense que ce sera un bon test pour nous savoir où on en est et continuer d’avancer dans cette compétition à part. 

Quel est l’objectif en coupe de France ?

Nous voulons faire au moins aussi bien que la saison passée, c’est à dire recevoir une équipe de première division au Clos de l’Arche. Nous avions accueilli l’équipe de Dijon en 32e de finale où nous avions fait un très bon match en les accrochant pendant plus de 50 minutes. Le gymnase était plein et nos supporters avaient vibrés pour ce match.

L’objectif est d’aller le plus loin possible et de continuer à donner à nos supporters des émotions intenses avec une compétition comme celle de la Coupe de France. 

Peux tu nous en dire plus sur le futur de l’Entente Noisy le Grand Gagny ? Le projet de fusion est-il toujours en cours ? 

Le projet de fusion est toujours d’actualité. Pour l’instant ce rapprochement entre nos deux clubs porte ses fruits sur le plan sportif. 

Le pôle de performance féminin est renforcé de saison en saison : 3 équipes de -15 F, une équipe U18 France qui finit dans le TOP 16 national la saison passée, une équipe de N3F, une équipe de N2F avec une moyenne d’âge de 18 ans et une de N1F qui joue la montée en D2F. En ce qui concerne les garçons, nous continuons de structurer la filière avec les SM1 en tête de gondole. Les équipes jeunes continuent de progresser pour jouer au meilleur niveau régional sur chaque catégorie.  

Le parcours sportif qui est proposé me semble très intéressant et peut se faire seulement avec la mutualisation des ressources et des compétences. Nos partenaires institutionnels sont tous derrière nous pour que le projet se fasse et les élus avancent sans brûler les étapes afin de rendre une copie propre et cohérente le moment venu. 

Il reste maintenant à entériner cette fusion, de manière juridique et administrative, par les deux assemblées générales des clubs prévues dans le courant du mois de décembre. 

Mot de la fin ? 

Le mot de la fin sera adressé à nos supporters (fidèles ou occasionnels). Nous avons l’opportunité cette saison de vivre une formidable aventure avec la volonté de remonter en D2F et d’aller le plus loin possible en coupe de France. Cette aventure doit se partager et se vivre ensemble. L’affluence au Clos sur les trois dernières saisons étaient vraiment incroyable et nous espérons tous (staff et joueuses) que vous continuerez à nous soutenir car nous avons besoin de vous ! 

Écrit par Léa