Bienvenue Clara Vershuuren

A l’occasion du premier match de championnat de nos Louves en N1 F, nous sommes allés à la rencontre de Clara, notre recrue, gardienne de but.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Clara Verschuuren, je suis Belge et j’ai 25 ans. En 2017, j’ai reçu mon diplôme de Master Biologie à l’Université de Gand. Après ça, j’ai travaillé à l’Université de Gand ou j’ai fait des recherches sur le vieillissement.

Quel est ton parcours sportif ?

En 2000, j’ai commencé le handball à Waasmunster en Belgique où j’ai joué 18 ans. Le club a été promu en D1 en 2011. J’ai donc joué 7 ans en D1.

La saison dernière j’ai joué à Dalfsen en D1 aux Pays-Bas. En novembre, j’ai eu une opération au genou (ligament croisé) et je suis rentrée en Belgique pour ma rééducation. Et me voilà, après 9 mois de travail, je suis à l’Entente Noisy-Gagny cette saison.

Pourquoi avoir choisi l’entente ? Comment les contacts ont-ils été établis ?

Mon équipe aux Pays-Bas s’est arrêtée (elle n’existe plus). En Mai, l’entraîneur de l’équipe nationale belge m’a mis en contact avec Safwann. Il était à la recherche d’une gardienne pour cette saison. Je cherchais un club avec des ambitions, des joueuses motivées et des entraînements spécifique pour les gardiennes. J’ai vu un match de Noisy et après une bonne conversation j’étais convaincue de vouloir jouer pour l’entente Noisy-Gagny.

Comment s’est passé la reprise ? L’intégration est-elle aisée (en dehors et sur le terrain) ? Connaissais-tu déjà des filles ?

La reprise s’est bien passée, mais mon corps doit encore s’adapter à l’intensité des entrainements. Je continue de bien travailler pour progresser le plus possible.

Je ne connaissais personne, mais l’intégration se fait bien. Le plus difficile est la langue française. Je comprends généralement ce qu’on me dit, mais c’est difficile de répondre instantanément. Et quand je ne comprends pas quelque chose, quelqu’un me l’explique lentement. Sur le terrain tout le monde s’encourage et ça facilite l’intégration. En dehors tout le monde essaie de me proposer avec différentes activités, comme un trip à Paris, manger ensemble ou regarder un match.

Quels sont tes objectifs en arrivant ici ? Collectifs et perso

L’objectif collectif est de remonter en D2. Mon objectif est de retrouver des automatismes dans le but et de retrouver le plaisir sur le terrain. Après une longue rééducation, je dois être patient pour obtenir mon ancien niveau.

Comment te sentais-tu à l’approche du premier match ?

Je me sentais heureuse de rejouer un match officiel. J’aime sentir l’adrénaline en essayant d’arrêter tous les tirs. J’attendais avec impatience qu’on se batte ensemble.

Un mot de fin ?

À tous les supporters… Si vous me rencontrez, ne parlez pas trop vite 😉 

Écrit par Léa