A la rencontre de Farid GHERRAM…

C’est avec plaisir que nous avons eu un entretien avec Farid GHERRAM, le nouveau coach des jeunes louves de la N1.

Bonjour Farid, peux-tu nous présenter ton parcours d’entraîneur et de joueur ?

Bonjour, j’ai commencé à entraîner sur un groupe de -14F et j’ai pratiquement tout entraîné en jeune de -9 à-18CF. J’ai joué de N3 à D2 en passant par Villemomble, Saint Gratien, Pontault et Saran .

Ça fait combien de temps que tu es rentré dans le projet de l’Entente en reprenant le groupe N1 ?

Depuis mi-décembre.

Comment te sens tu au sein du groupe ? Le groupe s’est bien adapté ? Rapidement ?

Très bien avec le groupe et très rapidement.
Comme à chaque nouvelle arrivée, il y’a une période où l’on s’observe pour comprendre qui est qui, on se jauge.


Comment as tu senti le groupe quand tu l’as repris ?

Un groupe attentif avec la volonté de montrer ses compétences.

Quelles sont les qualités de ce groupe ? Les défauts ?

Qualités du groupe : Volonté de progresser, solidaire, facile à vivre
Défauts : Défauts de la jeunesse (naïf, impulsif, irrégulier)

1 mot pour définir la n1 ?

Imprévisible.

Est-il difficile d’entraîner une réserve ? Ne pas avoir toujours les mêmes joueuses, est-il un frein ?

Difficile? Non
Il faut faire preuve d’imagination et d’adaptation constamment. C’est le lot commun de beaucoup de réserves, ce n’est pas un frein mais un challenge.


Est -il difficile d’allier joueur de n3 et coach de n1 ?

C’est une organisation assez précise pour allier les 2 mais le staff est de qualité et assez large pour pallier à toute éventualité.

Quel est ton objectif pour la fin de saison ?

Le maintien en N1.

En tant que joueur, tu préfères chab ou lobe ?

Je préfère le chab.

Et en tant que coach ?

Le but me suffit.

Écrit par Léa